Siècle dix-neuf, suite.

Le lendemain matin j’ouvrai un regard neuf sur le château. Je n’avais pas rêvé, nous avions bien passé quelques heures ensemble. En partant tu m’as dit « dors encore, il est tôt » et nue dans les parfums de nos caresses, j’ai posé la tête sur l’oreiller qui avait encore ton odeur.

Au réveil, je rassemble mes souvenirs.
Tout revient à l’envers.

Tes mains qui tiennent les miennes et s’éloignent et glissent. La pointe de mes doigts sur la pointe de tes doigts et puis plus rien.
Je pense « C’est fini », je l’accepte. Même, je souris à te voir enfiler des chaussettes jaunes.
Je me suis éloignée de toi pour dormir mais je te sens tout près. Ton cauchemar me réveille, je te prends dans mes bras. Tu gémis, j’entends « non ! », tu jettes tes bras en l’air comme si tu te battais. Je caresse ton visage, je te parle doucement, murmurant ton prénom et « chut », et puis « ça va ».
Tu es sur le dos et je chevauche tes hanches. Je m’empale sur toi, nos yeux ne se quittent pas.
Comment suis-je arrivée en travers de ce lit, sous la tapisserie d’époque ? Tu écartes mes cuisses, accroupi sur le parquet, tu lèches mon sexe et je crie. Tu enfonces ta langue, tu me prends avec elle, et moi, je tiens ta tête, la serre contre moi, pour te garder plus fort.
Nous sommes sur le tapis, encore intimidés, debout l’un face à l’autre.
Dehors, il fait nuit noire. J’ai tiré les rideaux devant l’étrange vase.
Tu me guides comme un danseur. Tu me fais tourner sur moi. La fermeture dans mon dos descend doucement. La robe tombe à mes pieds.

En quittant le château, seule, je considère ce vase et le prends en photo.
Les images de la chambres sont toutes supprimées et j’ai gardé celle-ci.
Parfois, on fait des choses absurdes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s